Passer au contenu principal

Chaque année, les notaires de la Drôme dressent le bilan immobilier dans l’Observatoire de l’immobilier.

L’immobilier en bref dans le Vercors, le Diois et la Vallée de la Drôme

Retrouvez les chiffres clés dans notre vidéo « l’immobilier en bref », commentés par Frédéric Sannier, notaire

Analyse détaillée des marchés immobiliers dans la Vallée de la Drôme, le Vercors et le Diois

Si l’année 2022 nous avait donné une impression, finalement contrastée, d’augmentation sensible des prix, l’année 2023 pouvait nous laisser penser à une chute vertigineuse des mêmes prix.

Quelle ne fut donc pas notre surprise de constater, que malgré les apparences, les prix médians ont augmenté dans les secteurs étudiés. Mais nous avons appris à être prudents.

Découvrez le détail des prix, l’analyse et les conseils de Frédéric Sannier dans notre vidéo « Bilan 2023 – Perspectives 2024 ».

ANALYSES DES PRIX DE L’IMMOBILIER

Nous pouvons donc certes annoncer une augmentation des prix médian :

  • POUR LES APPARTEMENTS ANCIENS de l’ordre de +7,6 % pour la vallée de la Drôme et de +15,2% pour le Diois ;
  • POUR LES MAISONS ANCIENNES de +3,6% pour la vallée de la Drôme et de +19 % pour le Diois.

Cette augmentation est importante, a fortiori pour le secteur du DIOIS où l’augmentation du prix médian est à deux chiffres.

Mais nous lui apporterons cependant une interprétation nuancée quant à l’impact sur les prix réels des biens. Nous pensons en effet que cette augmentation des prix médians est simplement le reflet de la typologie des acquéreurs et incidemment des biens acquis : en 2023, le blocage des crédits-immobiliers a paralysé les acquisitions par les actifs ayant besoin de recourir à l’emprunt (les primo-accédants).

De sorte que les biens ont essentiellement été acquis par des personnes disposant des liquidités, c’est-à-dire par des personnes ayant vendu leur précédent bien (souvent des retraités ou des cadres provenant de villes importantes). Ces derniers ayant un pouvoir d’achat plus important que les primo-accédants, l’essentiel des transactions a concerné des biens de taille et de prix plus élevés que l’année précédente, ce qui justifie selon nous, cette augmentation du prix médian.

  • Par exemple dans le secteur du Diois, 67,5% des acquisitions visaient des biens de 4 pièces ou plus, dont 27,5% pour les biens de 6 pièces et plus (au prix médian de 380 500 €). Nous savions déjà que le secteur du Diois était attractif, mais il semble l’avoir été encore plus au cours de cette année 2023.
  • Ce constat doit être nuancé pour le secteur du VERCORS, secteur pour lequel nous avons eu un effet inverse : le prix médian a diminué de 8,5% pour les maisons anciennes (192.100 € pour une surface de 110 m² et un terrain de 1100 m²). Dans ce secteur le prix médian des appartements anciens a stagné (-0,1%). 

Au regard des statistiques des avant-contrats (pour les mois d’août à octobre 2023) on constate que la baisse de prix tant annoncée est à nos portes : – 9,2 % du prix des maisons anciennes pour le secteur de la vallée de la Drôme.

Détail des statistiques significatives pour les secteurs

PRIX IMMOBILIER DANS LE DIOIS

  • Les maisons anciennes : +19 % du prix par m² médian, soit 212.500 €, pour une surface de 98 m² et un terrain de 580 m²
  • Les appartements anciens : + 15% prix par m² médian, soit 114.200 €, pour une surface de 68 m² (1670 €/m²)

PRIX IMMOBILIER DANS LA VALLEE DE LA DROME

  • Les maisons anciennes : +3,6 % prix par m² médian, soit 248.600 €, pour une surface de 110 m² et un terrain de 640 m²
  • Les appartements anciens : + 7,6 % prix par m² médian soit 118.000 €, pour une surface de 65 m² (1800 €/m²). A CREST l’augmentation du prix médian a été de + 19,1%.
  • Les terrains à bâtir : – 6,2 % du prix médian, soit 71.300 €, pour un terrain de 470 m² (144€ par m²)

PRIX IMMOBILIER DANS LE VERCORS

  • Les maisons anciennes : -8,5 % prix par m² médian, soit 192.100 €, pour une surface de 110 m² et un terrain de 1100 m²
  • Les appartements anciens : – 0,1 % prix par m² médian, soit 56.000 € pour une surface médiane de 56 m² (1410 €/m²)
  • Les terrains à bâtir : + 13,7 % du prix médian, soit 71.000 €, pour un terrain de 990 m² (74 € par m²)

Frédéric SANNIER, notaire

Les notaires de la Drôme dressent le bilan immobilier et comment les prix des marchés immobiliers dans les secteurs qui composent le département.