Passer au contenu principal

Les secteurs de Tain l’Hermitage et de Romans, c’est ce qu’on appelle la Drôme des Collines, une région qui se trouve au Nord et Nord Est de Valence et qui regroupe les cantons Tain L’Hermitage, Bourg de Péage et Romans soit au total un bassin de vie d’environ 90 000 habitants.

L’IMMOBILIER EN BREF, SECTEURS DE TAIN L’HERMITAGE ET DE ROMANS

Retrouvez les chiffres clés dans notre vidéo « l’immobilier en bref », commentés par Quentin Sorrel, notaire

ANALYSE DÉTAILLÉE DES MARCHÉS IMMOBILIERS DES SECTEURS DE TAIN L’HERMITAGE ET ROMANS

Découvrez le détail des prix, l’analyse et les conseils de Quentin Sorrel dans notre vidéo « Bilan 2023 – Perspectives 2024 ».

Les marchés immobiliers de Tain l’Hermitage et Romans.

L’étude porte principalement sur les plus grandes communes du secteur tel que Tain L’Hermitage, Mercurol-Veaunes, Pont De L’Isère, La Roche De Glun, Romans, Bourg De Péage, Mours, Genissieux et Chatuzanze Le Goubet.

Quelle est la tendance principale de ce secteur ?

A l’exception des appartements anciens, on est pour les 2 secteurs confondus sur une stagnation voire une baisse du prix médian.

Quels sont les chiffres à retenir ?

Prix des appartements dans les secteurs Tain l’Hermitage et Romans

Pour les appartements anciens

  • Secteur Romans : Hausse du prix médian de plus de 3,5 % avec un prix médian de 1.670 euros par mètre carré.
  • Secteur Tain : Hausse du prix médian de plus de 7,3 % avec un prix médian de 2.130 euros par mètre carré.

Toutefois, ces hausses du prix médians sont désormais à prendre avec précaution car on assiste sur les derniers avant contrats signés fin 2023 à une baisse de l’indice des prix.

En toute logique, on devrait constater prochainement une baisse du prix médian pour les appartements anciens.

Pour les appartements neufs

Pour les secteurs de Romans, on constate désormais une baisse du prix médian de 2% : soit 3.090€ par mètre carré au lieu de 3.130€ par mètre carré pour l’année précédente.

Prix des maisons dans les secteurs Tain l’Hermitage et Romans

  • Secteur Romans : Baisse de 0,9 % du prix médian avec un prix médian à 241.700 euros.
  • Secteur Tain : Baisse de 2,1 % du prix médian avec un prix médian de 233.200 euros.

A noter que les prix sont toutefois plus élevés sur les communes de Pont de l’Isère et La Roche de Glun avec des prix médians respectivement de l’ordre de 294.500 et 273.000 euros.

Pourquoi une telle différence de prix entre certaines villes et villages ?

C’est essentiellement lié à la consistance du bien immobilier lui-même.

Dans les villes dites historiques comme Romans et Tain, on trouvera beaucoup plus de petites maisons et spécialement des maisons de rue avec parfois seulement une petite cour et pas de jardin.

Dans les villes beaucoup plus récentes, on trouve des maisons de lotissement de taille plus grande et souvent avec jardin et piscine ce qui explique donc les différences de prix.

Prix des terrains à bâtir dans les secteurs Tain l’Hermitage et Romans

  • Secteur Romans : Hausse de plus de 0,6 % avec un prix médian de 85.500 Euros au lieu de 82.000 euros l’année précédente.
  • Secteur Tain : pas de statistiques pour 2023 en raison du faible volume de transaction intervenus sur l’année.

Quels constats peut-on faire de cette année 2023 ?

On constate un marché très contrasté selon les secteurs et la nature des biens vendus mais avec une tendance à la baisse des prix que ce soit en termes de prix médian ou d’indice des prix.

C’est surtout le volume des ventes en forte baisse qui marque au fer rouge cette année.

Sur le secteur de TAIN L’HERMITAGE, je constate une baisse de volume de l’ordre de – 20%.

On assiste à une guerre de tranchée entre vendeur et acquéreur, chacun campe sur ses positions.

Le vendeur n’entend pas baisser son prix de vente, bien que certains n’y couperont pas notamment ceux qui veulent se délester de leur logement trop énergivore.

De son côté, l’acquéreur potentiel attend avec impatience cette baisse de prix et ainsi que celle des taux d’intérêts.

L’année 2024 sera celle de l’incertitude, et il me semble difficile pour pouvoir à ce stade faire des pronostics fiables.

Quentin SORREL, notaire

Les notaires de la Drôme dressent le bilan immobilier et commentent les prix dans les secteurs qui composent le département.