Préavis du locataire : un sujet tendu

Google+ LinkedIn +

Les récentes évolutions législatives n’ont eu de cesse de renforcer le statut du locataire d’un bien à usage d’habitation. Si vous êtes propriétaire d’un bien que vous louez nu (c’est-à-dire une location non meublée), sachez que, selon la localisation de votre bien, la durée du préavis du locataire peut être réduite à un mois seulement.

En effet, dans les zones dites tendues, la demande de logements est telle que le législateur a estimé qu’il n’était pas nécessaire de maintenir le délai ordinaire de préavis de trois mois.

Pour savoir si votre bien se trouve en zone tendue ou non, consultez le décret n°2013-392 du 10 mai 2013.

Partager.

A propos de l'auteur

Comments are closed.