Crise sanitaire et immobilier : état des lieux du marché immobilier

Google+ LinkedIn +

Marché immobilier : vers l’incertitude

Source : note de conjoncture immobilière du CSN avril 2020.

Un marché immobilier en pause : Après avoir affiché un dynamisme incontesté, les activités immobilières ont été mises à l’arrêt avec la crise sanitaire. Dans l’ancien, pour l’année 2019 au plan national, le volume de transactions a atteint 1 076 000 mutations, en augmentation de +11 % avec des prix globalement orientés à la hausse. Cette hausse des prix s’est même accélérée au 4ème trimestre 2019 (+1,3 %) par rapport au 3e trimestre 2019. Sur un an, la hausse des prix a été plus marquée pour les appartements (+5,2 %) que pour les maisons (+2,6 %).

Les mesures de confinement généralisé aussi subites qu’inédites, ont eu des conséquences immédiates sur le marché des transactions immobilières en donnant un coup d’arrêt.

Perspective du marché immobilier

Les perspectives de reprise sont hypothétiques et dépendent de l’issue du seul combat prioritaire actuellement : la lutte contre le virus.

À court terme : On peut s’attendre dans les premières semaines post confinement à une mécanique de rattrapage dû à un effet de report, avec la régularisation de l’ensemble des actes concernés par ce décalage conjoncturel (essentiellement sur le second trimestre). Cela demeure une hypothèse conditionnée à une remise en marche simultanée de tous les acteurs de la chaîne immobilière (avec notamment l’autorisation des déménagements).

À moyen terme : Ce rebond « technique » ne sera pas forcément révélateur d’une sortie de crise ; la mécanique de report n’effacera pas les séquelles de l’arrêt quasi-total de l’activité immobilière pendant de longues semaines.  L’été à venir devrait donc refléter mécaniquement une tendance plus faible en volumes de transactions.

À long terme : S’il faut s’attendre à une forte récession économique, le marché immobilier pourrait commencer à repartir en fin d’année 2020, voire au début de l’année 2021, mais pas avec le même dynamisme qu’en 2019 …

Retrouvez l’intégralité de la note de conjoncture immobilière d’avril 2020 en téléchargement ci-dessous

Conjoncture immobilière : prix dans l’Isère, la Drôme et les Hautes-Alpes ci-dessous

 

 

Partager.

A propos de l'auteur

Comments are closed.